lundi 5 octobre 2015

Un gazon peut en cacher un autre ...

Hop de retour avec un beau chantier qui nous aura occupé pendant un bon mois (pas en continue je vous rassure).

Au programme: du gazon, des gros cailloux, des petits cailloux (mais le nombre fait la force)...et encore du gazon. Oui, mais du gazon solide !

Sur ce dossier, on partait d'assez loin, même avec un très gros travail de notre client auparavant. La nature reprend vite ses droits et les traces humaines restent longtemps. Ronces, racines, cailloux et gravats étaient de la partie.

3 zones étaient à traiter :

  • Un jardin intérieur de 200 m² à défricher, aplanir et engazonner.
  • Une courette à nettoyer et à gravilloner.
  • Une zone en friche à transformer en place de stationnements engazonnées.
Au total, quelques 25 Tonnes de matériaux auront été nécessaires, principalement utilisés pour créer une plateforme conforme pour les places de stationnements.

Quelques avant/après : 


Engazonnement Coat Maen Landerneau
Jardin intérieur

Gravillon Coat Maen Landerneau
Courette


Place stationnement engazonnée Coat Maen Landerneau
Places de stationnement

Les places de stationnement sont réalisées en dalles engazonnées. Ce principe de sol perméable permet l'infiltration des eaux de pluie dans le sol, évitant ainsi les rejets rapides sur les réseaux publics. Pas de bitume, les dalles alvéolaires qui supportent le passage des véhicule sont en plastique recyclé. Un peu de béton pour les bordures et 40 cm de cailloux sous les dalles qui assurent une bonne portance et un bon drainage.

Des photos des places de stationnement toute verte dès que le soleil revient. Non le gazon ne pousse pas instantanément mais ce chantier c'est fini en juillet.

C'est l'automne, la période idéale pour les semis de gazon, il y aura donc bientôt d'autres articles sur le même thème.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Retrouvez-nous sur Google+